REPONSE A MONSIEUR NUSS

Cher Monsieur NUSS,

C’est avec attention que nous avons lu les commentaires que vous avez faits le 4 mai dernier sur votre blog, au sujet de notre texte relatif à l’assistance sexuelle paru dans Médiapart.

A sa lecture, nous avons constaté avec étonnement que, alors qu’il s’agissait d’un texte collectif, vous avez fait le choix de prendre à parti nommément l’un d’entre nous (Mathilde FUCHS) en tenant à son encontre des propos ouvertement dénigrants sur sa vie sexuelle dont vous ne savez en réalité rien :

« connaissant l’une d’entre elles, Mathilde pour ne pas la nommer, un accompagnant sexuel non formé serait bien démuni face à son handicap » (sic).

Une allégation stérile et totalement hors de propos à laquelle nous ne prendrons même pas la peine de répondre, mais dont nous noterons qu’elle sied mal aux règles éthiques que vous prétendez respecter et à vos « valeurs nourries d’empathie, d’attention et d’écoute ».

Vous ajoutez :

« Que Mathilde soit contre l’accompagnement sexuel, quelles que soient ses raisons, est hautement respectable mais qu’elle s’oppose à cette liberté pour ses semblables, de façon aussi intolérante et spécieuse, n’est pas à son honneur. Et ne fait pas avancer le débat ».

A la lecture de ces passages, une question se pose inévitablement : peut-on débattre avec quelqu’un qui, faute d’arguments solides, s’abaisse aux attaques personnelles ?

En ce qui nous concerne, à défaut de pouvoir échanger de façon constructive avec vous, nous continuerons néanmoins à combattre vos idées dans le débat public de manière respectueuse et sereine, comme nous l’avons fait jusqu’ici et comme il se doit dans la société démocratique « ouverte et humaniste » que vous appelez de vos vœux.

Bien à vous.

Elena CHAMORRO, enseignante, Mathilde FUCHS, militante associative, Lény MARQUES, blogueur, Elisa ROJAS, avocate.

Source : http://blogs.mediapart.fr/blog/marcel-nuss/040515/les-chroniques-d-un-autre-monde-nous-sommes-tous-charlot

200

Publicités