L’HABITAT INCLUSIF…

Vraiment déçue de ne pas avoir pu live twitter cette première journée consacrée à « l’Habitat Inclusif » organisée au Ministère des Solidarités et de la Santé pour cause de réseau pourri.

Quel dommage que vous ayez raté le discours de Madame Cluzel, Secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées, toujours grandiose dans les moments importants (LOL).

Surtout le passage où elle a qualifié de « déraisonnable » la fermeture des Institutions préconisée par la rapporteuse spéciale de l’ONU.

J’ai quand même envie de vous résumer très rapidement cette journée assommante, mais dans les grandes lignes et à ma façon…

1/ Le problème de fond : « que faire des vieux et des zandicapés ? Ces gens qui ont comme point commun d’être… atrocement « Dépendants » »

La « dépendance » vous savez cette chose « horrible, effroyable » qui nous menace tous et qui fait que l’on ne peut plus obéir aux deux principales injonctions de notre société égoïste et individualiste :

– « Démerde toi tout SEUL»
– « Marche ou crève »

2/ L’idée de génie n°1 : « Et si on les regroupait ? »

– Excellente idée Jean-Mi ! T’as trouvé ça tout seul ?

– Mais attendez… on l’a pas déjà fait ?

– Si René, ça s’appelle les Institutions spécialisées et les maisons de retraites, mais les gens commencent doucement à se rendre compte que ça craint. On à l’ONU sur le dos, faut anticiper ! Innover !  »

2/ L’idée de génie n°2 : « Et si on réduisait la taille, qu’on les déplaçait un peu et qu’on ferait genre on associait les vieux et les zandicapés au projet ? Le tout sous contrôle avec des auxiliaires, des bénévoles, des pro du médico-social évidemment. On appellerait ça Habitat Inclusif, les gens n’y verraient que du feu !

– Parfait. On valide »

3/ La méthode – Elle a occupé une partie importante des discussions : « Oui mais… comment on organise ça ? Qui fait quoi ? Qui finance quoi, l’ARS, la CNSA, les MDPH, les Départements ? Avec quel pognon ? »

4/ Le casse tête juridique : « Y’a pas vraiment de cadre juridique, ce n’est pas un peu risqué François-Xavier-Mathieu ? Les Habitats pourraient être requalifiés en établissements médico-sociaux, non ? Marie-Agathe notre juriste flippe un peu… »

– No panic, le gouvernement nous soutien. Les textes sont peut-être en projets. En attendant on fait des tests. On avance au doigt mouillé. »

5/ Conclusion : « Bien sûr tout cela ne remet pas en cause les nécessité et la pérennité des établissements médico-sociaux. Nous sommes en France, on ne va pas tout chambouler. On va pas suivre l’ONU quand même, faut pas déconner. »

FIN

 

Publicités