ENCORE UN « EFFORT… »

Ces histoires de terminologie me captivent. Puisque j’ai commencé, allez… je continue avec cette fois, le mot : effort.

Le mot « effort » est en effet constamment utilisé lorsqu’il est question de handicap. Il est utilisé par les politiques et les « institutionnels. » Durant les colloques, séminaires et autres journées d’études qui y sont consacrés [1], il revient sans cesse.

Bien sûr, il est sur-utilisé par les médias. Exactement comme le mot « tabou » dont nous avions déjà parlé, de BFM Buisness à l’Humanité, depuis des années, tout le monde est d’accord pour associer les mots « effort » et « handicap » et s’en servir pour dire… tout, rien, et son contraire.

Il s’agit la plupart du temps de constater les efforts qui ont été faits et s’en réjouir ou, à l’inverse, de regretter qu’ils ne soient pas suffisants et acter qu’ils restent à accomplir.

Que ce soit en matière d’emploi.

Intégrer le handicap au travail, un effort de tous les jours

La Croix – 11 novembre 2012

De scolarité.

Rentrée scolaire: des efforts de fait pour les élèves handicapés ?

Le canard social – 4 septembre 2012

Poursuite des efforts d'inclusion des personnes en situation de handicap

Extrait site internet Vous nous ils – 31 mai 2006

Poursuite des efforts d'inclusion des personnes en situation de handicap

Extrait site de l’Université Jean Monnet – 4 janvier 2012

D’aménagement urbain ou plus généralement d’accessibilité.

Quand la ville fait des efforts pour s'adapter au handicap

L’Humanité – 8 juin 2007

Le handicap en bibliothèques : des efforts à fournir à Paris

Extrait site internet Actua Lité – 16 avril 2013

Ou même de mode ! Et ouais, les personnes handicapées s’habillent aussi…

Mode et handicap: encore des efforts

Extrait site internet ModeInTextile – 3 novembre 2017

Le handicap relève de l’effort, c’est incontestable.

Handicap: des efforts restent à faire

La Nouvelle République – 26 novembre 2016

Soutien au handicap: le gouvernement poursuit ses efforts

La Tribune – 4 octobre 2011

Handicap: "des efforts doivent être faits"

Ouest France – 2 octobre 2013

Et franchement, il y en a qui y mettent du leur et qui REDOUBLENT d’efforts. Imaginez un peu !

Mission handicap: Capgemini redouble d'efforts

BFM Business – BFMTV – 18 novembre 2010

On se demande bien pourquoi ça ne donne pas les résultats escomptés.

Le mot « effort » a encore été récemment utilisé par Madame Cluzel pour parler de l’augmentation de l’Allocation Adulte Handicapé (AAH).

augmentation AAH: un effort sans précédent de 2,5 milliard d'€ de notre gouvernement

Tweet de Madame Cluzel – 29 mais 2018 [2]

Comme toujours ce mot est intéressant à analyser.

Dans toutes les hypothèses, il laisse entendre que les mesures prises dans ce domaine sont contraintes.

Elles n’ont rien de logiques ou de « naturelles. » Elles ne répondent pas à un impératif d’égalité des droits ou de justice sociale.

Le mot « effort » me hérisse le poil (je sais que je suis loin d’être la seule) et, en même temps, il a le mérite d’être clair. Il trahit ceux qui l’utilisent y compris en haut lieu. Pour eux nous ne sommes que problème, poids, contrainte à gérer.

Il nous invite également en tant que personnes handicapées à être « reconnaissantes » évidemment de « tout » ce qui est fait pour nous, à ne pas être trop exigeants.

Il participe à nous faire accepter l’inacceptable. Par exemple ici, une AAH qui reste en dessous du seuil de pauvreté et plus généralement une grande précarité financière pour les personnes handicapées dont la situation en réalité ne s’améliore pas.

 

[1] L’une de mes passions, vous devez le savoir, c’est de me pointer à tous ces évènements consacrés au handicap. C’est ma #PassionColloque #PassionHandicap. J’adore. Je n’y vais pas pour mettre le bazar – ne soyez pas mauvaise langue – enfin… pas toujours. J’y vais pour le plaisir d’entendre tout ces gens si compétents parler de la façon dont ils organisent notre vie, comment ils s’en justifient et prendre sagement des notes… comme une première de la classe.

 

 

[2] Son compte twitter est une source inépuisable de rigolade.

Publicités