ROYAL WEDDING : GOD SAVE MEGHAN MARKLE…

Moi aussi j’ai regardé vite fait et commenté bêtement [1] ce mariage (je ne jette pas la pierre à celles/ceux qui l’ont suivi au premier comme au trente-sixième degré) mais quand on y pense…

On demande, aujourd’hui en France, à une jeune étudiante syndicaliste de se justifier parce qu’elle porte un voile [2]. Parallèlement, toutes les chaines TV s’affairent pour diffuser le mariage d’une autre jeune femme qui pour se marier a dû :

1/ Renoncer à sa carrière professionnelle

Extrait article de Marie Claire : « Elle ne sera plus jamais actrice. »

2/ Renoncer à sa liberté d’expression et même au… droit de vote.

Extrait article de Paris Match : « Bouche cousue. Les membres de la famille royale ne doivent pas exprimer d'opinions politiques en public. (…) »

Extrait article de Marie Claire : « Elle ne peut plus s'impliquer politiquement. (…) Elle ne pourra plus voter et ne pourra plus supporter un parti. »

3/ Renoncer à sa liberté tout court – au moins en public – accepter d’obéir à des codes de conduite et vestimentaires ultra stricts et limite délirants.

Extrait article de Marie Claire : « Elle doit changer sa garde-robe. Puisque la famille royale britannique a un protocole vestimentaire, (…) Place aux chapeaux, aux gants et à un code couleur restreint qui dit parfois non à la fantaisie... »

Extrait article de Paris Match : « Habituée à une vie détendue en Californie, Meghan Markle devra se plier au strict protocole (…) » un exemple : enlever son manteau en public.

Extrait article de Marie Claire : « Elle ne peut plus s'asseoir à côté de qui elle veut. »

Extrait article de Marie Claire : « Elle ne peut plus jouer au Monopoly. »

Pourtant personne ne remet en question le caractère libre et éclairé de son choix. Personne ne parle d’elle comme d’une femme soumise aux diktats les plus réactionnaires.

On s’extasie de la chance qu’elle a d’avoir dégoté un crétin bien né « un prince » ! Certains médias la présentent même comme féministe et personne ne lui conteste ce qualificatif.

Titre d’un article du Point : « Meghan Markle, une féministe chez les Windsor. »

 

Les magazines font la liste de ce qui va « changer pour elle » (tout ce à quoi elle a renoncé et accepté pour pouvoir se marier) sur un ton léger, comme si tout était ok.

Encore un « deux poids, deux mesures » assez stupéfiant, quand on y pense…

 

 

NOTES

[1] Je n’ai jamais caché mon penchant pour les futilités. S’il y a de la robe de soirée, du contouring, du chignon banane à commenter, que ce soit à l’Eurovision, à Cannes ou ailleurs, I’m here honey ! Je me fiche royalement des tête couronnées et des gens célèbres, par contre, je voue un culte démesuré à la paillette pour ce qu’elle est : un truc pas cher qui brille beaucoup et rend la vie plus belle.

[2] Tout mon soutien à Maryam Pougetoux dont les combats politiques m’apparaissent bien plus proches des miens que ceux de Meghan Markle…

 

Sources :

http://www.parismatch.com/Royal-Blog/Royaume-Uni/Ce-qui-va-changer-dans-la-vie-de-Meghan-Markle-1520741

http://www.marieclaire.fr/les-choses-qui-vont-changer-pour-meghan-markle-apres-son-mariage-avec-prince-harry,1247286.asp

Publicités