#METRO : NE TOMBEZ PAS DANS LE PANNEAU

Petites précisions car je vois des militants, plutôt aguerris, se faire avoir par la dernière campagne de l’APF (Association des Paralysés de France).

26 septembre 2018 : nous apprenons que l’APF a découvert que le métro parisien n’est pas accessible.

Capture du tweet de l’APF du 26 septembre relatif à sa campagne d’affichage sur l’inaccessibilité du métro parisien.

Juste pour info, nous sommes au courant depuis un sacré bail que le métro n’est pas accessible à Paris.

Comme vous l’observerez la Une du journal « Handicapé méchant » de janvier 1975, du Comité de lutte des Handicapés (CLH[1]) faisait déjà ce constat.

La Une du journal « Handicapé Méchant » de janvier 1975 qui représente une personne en fauteuil devant les marches d’un métro parisien inaccessible.

A Paris, la première ligne de métro a été inaugurée en juillet 1900.

Quant à l’APF, sa date de création est : 1933.

Par conséquent, à priori, elle est également au parfum depuis un moment concernant l’accessibilité du métro parisien.

L’APF a lancé une campagne d’affichage[2] cette semaine. Magnifique. Où était-elle entre 1933 et 2018 ? #JustAsking

Si vous voulez lire un vrai article intéressant sur le sujet, je vous recommande celui de Marina Carlos qui a fait un excellent topo de la situation l’année dernière déjà… Et oui, le temps passe vite, sauf à l’APF.

Comme d’habitude l’APF découvre l’eau chaude et le fait savoir à grand renfort de com’ (vu qu’elle en a les moyens) sans que personne ne lui pose les bonnes questions.

Pourquoi s’agiter ainsi subitement sur le métro un an après l’article édifiant du Guardian ?

Serait-ce pour faire oublier qu’encore une fois elle porte une lourde part de responsabilité dans la Loi Elan qui s’apprête à mettre fin au principe d’accessibilité dans le logement neuf, puisqu’elle a accepté le principe du logement évolutif et d’un quota de logement accessible, comme l’atteste un document du 28 janvier 2018 rendu public par le site yanous.com ? #JustAsking

Heureusement, aucun média ne le lui demandera.

Pour ceux qui seraient un peu perdus, l’APF c’est un peu… notre SOS Racisme à nous, toujours 150 trains de retard et une docilité déconcertante à l’égard du pouvoir.

 

[1] Qu’est-ce que le CLH ? Bonne question. Nous y reviendrons un jour.

[2] Avec une carte du métro qui ressemble beaucoup à celle faite par le Guardian dans son article du 21 septembre 2017.

Publicités